Tragédie congolaise

Avec son imposture à la tête de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila est coupable de plusieurs crimes: femmes violées, massacres dans les provinces du Congo Central, Kivu, Katanga et Kasai Central; Assassinats de M’zée Laurent Désiré Kabila Armand Tungulu , Floribert Chebeya, Fidèle Bazama, général Budja Mabe, Colonel Mamadou Ndala, général  Bahuma Lucien… Plus de 10 millions de morts sans sépulcre avec des fosses communes et charniers à travers le pays !

Le sinistre Lambert Mende Omalanga, le porte-parole du régime d’imposture de désolation de Joseph Kabila en République démocratique du Congo

ARRÊT SUR IMAGES: «JOSEPH KABILA» ET LA TRAGÉDIE CONGOLAISE

Laurent-Désiré Kabila, Président de la République démocratique du Congo (17 mai 1997 – 16 janvier 2001) assassiné le 16 janvier 2001 à Kinshasa

40 fosses communes découvertes dans le Kasaï par l’ONU

Des enfants orphelins de guerre

une femmes victime de viol

Les déplacés de guerre victimes de conflits armés

Des réfugiés congolais fuyant les violences au Kassai au point de passage de Chissanda à Lunda Norte en Angola (Photo : UNHCR/P. Rulashe)

Des Congolais refoulés de Brazzaville en 2014

Les populations fuyent leurs villages à cause des combats entre les FARDC et les groupes rebelles à Sake au Nord-Kivu le 30 avril 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Général Mbudja Mabe

Colonel Mamadou Ndala

Général Bahuma Lucien

Floribert Chebeya

Armand Tungulu

Floribert Chebeya et Fidele Bazana